Vivre en temps de guerre

les guerres mondiales en Loire-Atlantique

Rue Josette Bocq. Membre du groupe Confrérie Notre-Dame

Nom de rue

Joséphine Catherine Juillard, dite Josette, est un agent de renseignement du réseau de résistance CND-Castille.
Fondée au mois de novembre 1940 par le colonel Rémy, la Confrérie Notre-Dame est un réseau de renseignement rallié à la France libre, au même titre que le réseau d’Estienne d’Orves.

Josette Bocq fait partie de l’agence Nantes-Saint-Nazaire appelée « Fillette », son numéro d’agent est P2. Mère de cinq enfants, elle est l’épouse du lieutenant Paul Bocq, fondateur avec Henri Adam du groupe de résistance Bocq-Adam.

Arrêtée sur dénonciation à Nantes le 1er novembre 1941, déportée, elle est exécutée à Bergen-Belsen le 11 avril 1945, quelques jours avant la libération du camp.

La mémoire des femmes résistantes dans les rues de Nantes

À Nantes, la mémoire des femmes dans la Résistance est honorée par l’attribution de cinq noms de rues : depuis 1946, la rue Josette Bocq, et, depuis 2011, les rues dédiées à quatre couples de résistants nantais du quartier des Batignolles, avec les rues Claude et Simone Millot, Louis et Louise Le Paih, Auguste et Marie Chauvin, Marcel et Marie Michel.

---
SOURCES

http://www.cnd-castille.org/annuaire/item/1622-bocqjosephinecatherine.html

http://www.bddm.org/liv/search.php

Les femmes dans la Résistance

Une bibliographie sur les femmes dans la Résistance est en ligne sur le site de la Fondation de la Résistance http://www.fondationresistance.org/documents/dossier_them/Doc00043.pdf

VEILLON Dominique, « Femmes dans la Résistance intérieure (les) », Dictionnaire historique de la Résistance, sous la direction de François Marcot, Robert Laffont, 2006, p. 884-885.

Ajouter un Commentaire



Afficher les lieux de résistances sur une carte plus grande